Tiré à quatre épingles

Tiré à 4 épingles - Pascal MarmetPascal Marmet

Je suis de retour en ce début de weekend avec un nouveau partenariat mais pas nouveau partenaire ! En effet, je vous avez déjà présenté Pascal Marmet au travers de son Roman du Café, l’histoire de cet or noir au creux du destin de Julien et Johanna.

C’est dans un univers bien loin de l’Historique, non moins recherché, que Pascal nous projette avec ce roman policier. Le résumé en quatrième de couverture nous annonce un abus de naïveté, un cambriolage, suivi d’un meurtre et d’une enquête étrange menée par le commandant Chanel. Une note suit ce résumé et nous promet un polar sur fond de sorcellerie, et une escapade dans les coulisses de la gare de Lyon.

Allez savoir pourquoi, j’avais essentiellement fixée mon attention sur « la sorcellerie », peut être cette couverture qui m’a immédiatement projetée en pleine Afrique et ses croyances ocultes. Que nénies mes amis, cette enquête est bien plus terre à terre que ce que mon imagination avait affabulée.

Une fois revenu dans la réalité, c’est pour moi une réelle bonne lecture. Les promesses sont respectées. Entre personnages odieux, bourgeoisie, témoins étranges, et personnages simples d’esprit, Pascal Marmet nous montre une fois de plus qu’il exploite toutes les facettes du récit sans retenue.

Les personnages ne sont pas particulièrement attachants. Un seul, secondaire, m’a réellement touchée mais je ne peux pas vous en dévoiler plus, ce serait vous gâcher le plaisir.

Vous ne retrouverez donc pas de vaudoo ici, peut être à peine une sonorité mystique en arrière fond mais le style d’écriture de l’auteur fait tout l envoûtement.
Enfin, profitez de l’été pour vous plonger au coeur de Lyon, sur trame de collection de masques africains, sans oublier un petit meurtre et une enquête bien menée, comme on les aiment, enrôlé d’une plume très agréable, c’est une escapade assurée.

Publié dans Historique, Littérature, Partenariat | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Le magasin des suicides

le-magasin-des-suicides-2880522Jean Teulé

C’est par le film d’animation que j’ai découvert cette aventure. J’avais adoré la version cinéma, son environnement très sombre et humoristique à la fois… Le second degré plus que présent rend le déroulement bien supportable alors que le sujet abordé reste bien annoncé !

Je découvre alors qu’il s’agit d’un roman, que mon ami me conseille vivement de lire, car: « ça n’a rien à voir ! »… Dans mon esprit déjà, il fait partie de ma PAL, c’était sans compter sur chéri qui se l’ai procuré presque immédiatement pour moi 😀
Je vous refait le speach rapidement pour ceux qui ne connaissent pas.

Monsieur et Madame Tuvache sont les gérants d’un petit commerce qui ne craint pas la crise. Dans un monde gris, pollué, stressant, où les gens n’ont plus gout à rien, ce couple un peu hors norme vous promets un suicide réussit! Chez M & Mme Tuvache, vous trouverez toutes les façons de mettre fin à vos jours : poisons, cordes de tout type, armes à feu, armes blanches, lames de rasoir affutées à la main et bien d’autres encore! Tout va bien dans le meilleur des mondes pour cette famille, surtout qu’un malheureux événements est à son terme : Madame Tuvache va bientôt accoucher ! Et les ennuis vont commercer car … Quelle horreur!!! Le bébé sourit !

C’est donc un petit roman qui se présente à nous, une 150ène de pages pour un récit toujours aussi original et déconcertant, le roman très accessible en terme de vocabulaire, reste assez éloigné du film d’animation que j’avais découvert. L’ambiance morne est très bien plantée, dès le départ et les personnages respire l’énergie au centre de toute cette dépression. Un paternel digne de Gomez Adams, sans les racines exotiques. La mère ressemblerait plus une mama italienne version sombre. Les deux enfants quand à eux sont l’exemple même d’adolescents mal dans leur peau, neurasthéniques et déprimés.

J’ai moins trouvé l’humour dans cette version écrite, et les détails du récit sont très différents bien que la trame générale reste la même. Je conserve donc mon idée qu’il vaut mieux lire un livre avant d’en voir l’adaptation en images.
J’espérait rire en lisant le roman mais ça n’a pas été le cas. Ce n’est pas là spécialement négatif mais bon à savoir 😉 La dérision n’ai pas hilarante, juste légère.

En quelques mots, ce fut pour moi une bonne lecture mais un peu entachée par mon expérience cinéma d’avant. Il faut savoir rire de tout et apprécier l’humour noire pour ne pas être déranger par cette histoire.

A ceux qui ont fait l’expérience de ce récit, qu’en avez-vous pensé?

maxresdefault

Publié dans Fantastique, Littérature, Sombre, Uncategorized | Tagué , , , , | 15 commentaires

L’instant présent

Sorti en mars 2015

Musso - L'instant présentOMG!! Que ça fait longtemps… Entre travail, problèmes, web ou pc qui ne fonctionnent pas, rien ne m’a facilité la publication ces derniers temps… Mais me revoilà (j’espère que ça fera plaisir à certains d’entre vous :P) et je compte bien vous innonder d’avis pour rattraper mon retard 😉

Je vais redémarrer avec l’une de mes valeurs sures : Guillaume MUSSO et son récent « L’instant présent ». J’ai trouvé qu’il avait moins fait polémique que Central Park. On sait qu’à chaque nouvelle sortie 2 clans s’affrontent : les Fans et les Révoltés par la culture G. Musso 🙂 Cette joute reste pour moi de bonne guerre bien qu’il est désagréable de se voir agressée sous prétexte qu’on lit cet auteur 🙂

Chaque nouvelle histoire m’amène à une réservation chez mon libraire ! s’ensuit un marathon lecture jusqu’à la dernière page ! Et hors de question qu’on vienne me déranger 😀 Pourquoi donc ne vous en ais-je pas parlé avant? Pour la simple et bonne raison que j’ai voulu laisser passer la vague, et revenir dessus quand je ne serais pas noyée parmi les post identiques 🙂

Je n’ai pas trouvé le résumé du livre papier très cohérent au contenu. C’est Lisa, la comédienne au devenir, mise en lumière dans ce dernier, mais j’ai trouvé que le livre tournait plus autour d’Arthur, le médecin urgentiste, qui cours après chaque minute qui passe.
Leur rencontre aussi belle qu’inattendue au coeur de l’indémodable New York ne peut malheureusement mener nulle part. Pourtant, les deux héros se jetteront dans l’inconnu au péril de leur équilibre.

Pas d’étonnement à cette lecture, les personnages m’ont séduite, entiers et vrais, je les aient suivi dans leurs péripéties à 100%. Lisa est sensible, déterminée; Arthur est effrayé mais accroché. Guillaume MUSSO excelle dans l’insertion de l’improbable dans une réalité commune.

Les décors plantés avec assurance et subtilité nous projettent dans cette ville chère à l’ambiance MUSSO. Enfin, le vocabulaire très abordable ouvre cette lecture à un plaisir simple mais utilisé avec efficacité, il fait le charme et rend le récit limpide et l’immersion complète.

Un plaisir non contenu; ce n’est pas demain que j’arrêterais de suivre cet auteur. Peut être un jour aurais-je l’occasion de faire dédicacer l’ensemble de ses oeuvres précieusement rangées dans ma bibli 😀

Publié dans Fantastique, Littérature, Uncategorized | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Tout ira bien Salomé

Tout ira bien SaloméRenaud Blondel

Il y a un moment déjà que me tentait ce roman, mon entrée chez Les Editions calepin m’a donc ouvert la possibilité de le lire en partenariat, encore merci !

Ma première réaction a été l’étonnement face à cet extra-terrestre de la littérature.  La couverture m’avait préparé à un tout autre style d’écrit mais une fois la route lancée, le charme a opéré à 100%.

Salomé est une petite fille tout a fait commune en apparence, un sourire ravageur et des belles anglaises blondes ajoute à son caractère facile toute la beauté du personnage. Son papa travaille pour la France dans de grands bureaux et maman l’attends au paradis. Salomé est heureuse et pleine de joie, mais salomé est malade. Son foie surtout. Elle est en attente d’une greffe mais elle est heureuse car « si elle vit, elle est avec son papa et si elle meure, elle est heureuse quand même car elle pourra retrouver sa maman et attendre qu’il les rejoignent ». Seulement, la maladie gagne chaque jour du terrain et bientôt l’alarme se déclenche, si Salomé n’est pas vite opérée elle mourra. La course se lance alors pour Mathias qui est prêt à tout pour sauver celle qui lui reste.

J’ai quelques fois été déroutée par le chemin pris dans ce roman mais ce que je retiens le plus est l’émotion dégagée (oui encore une histoire d’émotion :P)
Le coté terre a terre du démarrage m’a fait un peu peur, j’ai crains que le début ne me laisse sur le quai. Mais à l’instant ou Salomé nous envoie ses paroles pleines de bon sens, d’honnêteté, avec l’innocence de l’enfance, j’ai pris le train en première classe.

Le corps du roman nous fait frôler le thriller angoissant, l’auteur m’a tenue aux tripes tout le temps des rebondissements. Le plus poignant reste le père se dépassant corps et âmes dans le dernier espoir de sauver son enfant. J’ai également découvert des paysages d’un autre bout du monde et ça a apporté un exotisme très intéressant.

J’aurais apprécié une histoire d’amour sur ton de cette course folle mais il faut avouer que ça fait la différence de ne pas en avoir eu 😉 L’ensemble du récit est bien écrit et entraînant. Ce qui me restera le plus longtemps sera certainement cette petite fille plein de vie !

A très bientôt mes Poucets !

Publié dans Littérature, Partenariat, Uncategorized | Tagué , , , | 4 commentaires

Profanation

PROFANATION_couv_avec_bande_Mise en page 1Jussi Adler Olsen

Et si aujourd’hui nous partagions la lecture de Profanation ?! L’heure est aux enquêtes du département V. Après Miséricorde et l’analyse d’une détention des plus terribles, je rejoins Carl Morck et un nouveau dossier soumis à son expertise.

L’enquêteur est toujours accompagné d’Assad, son acolyte au passé trouble et à l’exotisme authentique. Mais ce n’est pas tout, car une nouvelle recrue va rejoindre le duo pour renforcer leur efficacité, mais l’intégration ne sera peut-être pas évidente. Sous l’effet de surprise générale, un dossier un peu spécial va resurgir dans ce roman. Un double meurtre fin des années 80, risque aujourd’hui de défrayer les chroniques et le quotidien bien huilé de 4 grandes personnalités. Bien installés dans leurs habitudes et leurs loisirs peu corrects, ils se verront dangereusement menacés par la loi…

Le style danois authentique de l’auteur se retrouve ici aussi. J’ai avec plaisir redécouvert une nouvelle énigme, de nouvelles zones d’ombre, de nouveaux passés enfouis. Pas de grand sauvetage pour cette fois mais plutôt la résolution d’un crime non puni. Les personnages communs à Miséricorde restent eux-mêmes, dans la suite de ce qu’on a découvert d’eux précédemment.

Les nouveaux intervenants sont d’une grande diversité, du grand couturier au junky SDF, Jussi Adler Olsen a exploité bon nombre de profils intéressants ! Un récit fluide contenant des rebondissements bien dosés. Le héros mettra toute son énergie à la tâche, pendant que les vils hommes d’affaires font tout pour éliminer le risque.

Vous avec donc compris que j’ai pris du plaisir avec ce roman, que j’ai lu précipitamment lorsque j’ai eu écho de la sortie du film… En parlant de l’adaptation cinématographique de cette oeuvre, je tiens a protester ouvertement ! Comment les publicistes ont ils osé me narguer ainsi?!!! Je lis le livre, je me jette dessus dans l’idée de le voir au ciné après… arrivant à la fin, je file chercher une séance près de chez moi, et là ! Horreur ! Il ne sera diffusé que dans les salles parisienne!!!! Si ça c’est pas de la torture…. Sur ce mes poucets je vais de ce pas ronger mon frein en attendant la sortie en DVD et je vous souhaite une bonne lecture 😉 à vos avis!

Publié dans Littérature, Thriller, Uncategorized | Tagué , , , , , , | 2 commentaires

La bibliothèque des coeurs cabossés

WP_20150406_17_18_12_Pro

Katarina Bivald

Ce livre a beaucoup tourné sur la blogo et les réseaux sociaux et je me suis laissée tenter 🙂 La jaquette nous dit que si on a aimé Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates,… on a de fortes chances d’aimer celui là et…
C’est assez vrai ! 😉 J’avais moi même été séduite par cette référence (mon avis ici).

J’ai quand même eu à relever certains points de mécontentement léger mais je vais y revenir 🙂

Sara Lindqvist est une jeune suédoise, qui a travaillé dans une librairie. Elle correspond depuis quelque temps avec Amy, une américaine retraitée qui est, comme Sara, passionnée de littérature. Le jour arrive où les générations vont pouvoir se rencontrer. Sara sort de son monde et part rencontrer Amy dans la VRAIE vie. Et cette ville ou vit Amy lui réservera de nombreuses rencontres, de nombreux échanges. Peut être même que ce sera pour elle l’occasion de se faire de vrais amis pour la première fois de sa vie.

Le démarrage a pour moi été sympathique. On fait connaissance de Sara puis de Amy. On lit les quelques lettres qu’elles échangent enfin plus précisément celles que reçoit Sara. Autant dans le Cercle littéraire, on se retrouve avec un réel échange de lettres autant là, l’histoire tourne autour de certaines lettres mais c’est loin d’être l’essentiel du roman.

J’ai trouvé le second 1/4 du roman un peu plus long. L’arrivée de l’héroine est pourtant intéressante mais il y a eu un je ne sais quoi qui m’aurait presque détachée du voyage. Toute mon attention est cependant vite revenue avec les rebondissements.

Un livre qui parle (entre autres) de livres m’attire souvent un peu plus encore 😉 Les références sont autant connues qu’inconnues à ma mémoire 🙂 Rien de lourd à ça, pourtant, si j’en avais eu le courage, j’aurais même pu aller faire des recherches pour ceux que je ne connaissais pas.

On suit l’histoire d’un point de vue extérieur. Les descriptions sont légères mais précises, les sentiments mis en avant sans trop d’exagération. Pas de grands émois pour autant. Je m’étais peut être attendue à trop pour me laisser embarquer réellement.

J’ai en effet adoré l’histoire et ses personnages. Les différentes mises en scène rocambolesques et situations cocasses m’ont vraiment plu et pourtant, toujours ce petit je ne sais quoi qui m’a empêchée d’être à 100 %. Peut être justement un peu trop de retenue, de « sage » dans ces événements.
Le titre colle très bien à l’histoire il faut le reconnaître même si ce n’est pas ce qu’il m’avait évoqué.

Je vous dis donc en quelques mots : Amusant, frais, rieur et dépaysant. Un roman pour tout lecteur ayant besoin de gens authentiques mais d’aventures un peu étonnantes.

A bientôt mes Poucets

Publié dans Littérature, Uncategorized | Tagué , , , | 12 commentaires

En finir avec la cigarette

En finir avec la clope

Allen Carr

Aujourd’hui je vous parle d’un livre un peu particulier. Mais ça reste un livre 😉 et comme j’ai fêté il y a peu mon moisiversaire d’arrêt du tabac (BRAVO à moi :D) je tenais à vous le partager.

L’arrêt du tabac, tout le monde en a entendu parler, se sent plus ou moins concerné. Quand on est au premier plan de la question, parce qu’on est fumeur soit même, entre nous je vous l’avoue ça fait peur. C’est un peu comme un rêve inaccessible.

J’avais déjà essayé, au moins 6 fois, ça s’est toujours soldé par une rechute (échec étant un mot à proscrire du langage du prochainement sevré). De nouvelles motivations se sont insinuée dans mon esprit et on se décide à réitérer l’arrêt 😀

Ce livre m’a été conseillé par mon médecin en personne. On voit de plus en plus de livres traiter du bien être et les médecins prescrire des oeuvres afin de nous délivrer de nos mauvaises habitudes.
Le contenu se résume en une succession d’idées, de points à retenir, mis en scène sous forme de BD :
WP_20150406_16_09_58_Pro

Le livre ne vous dévoilera pas de recette miracle, il n’en existe pas, soyons honnêtes 😉 Mais ce Pocket nous dédramatise réellement le fait d’arrêter de fumer et nous met entre les mains toutes les raisons pour arrêter. Il nous met également face à toutes ces fausses excuses qu’un fumeur nous sort pour repousser l’échéance ^^WP_20150406_16_10_12_Pro

En vrai, ça n’a pas été ma seule béquille. Balancez dans un shaker : ce petit bouquin, uns grosse dose de motivation mais aussi; quelques jours de collage de patch, un peu d’homéopathie, des huiles essentielles, le site tabac-info-service.fr et des tas de paroles et d’échanges 😀

Maintenant ça fait plusieurs semaines que j’ai arrêté et j’encourage tout le monde à essayer de se désintoxiquer 😀

Kiss mes Poucets

Publié dans Témoignage, Uncategorized | Tagué , , | 7 commentaires