Profanation

PROFANATION_couv_avec_bande_Mise en page 1Jussi Adler Olsen

Et si aujourd’hui nous partagions la lecture de Profanation ?! L’heure est aux enquêtes du département V. Après Miséricorde et l’analyse d’une détention des plus terribles, je rejoins Carl Morck et un nouveau dossier soumis à son expertise.

L’enquêteur est toujours accompagné d’Assad, son acolyte au passé trouble et à l’exotisme authentique. Mais ce n’est pas tout, car une nouvelle recrue va rejoindre le duo pour renforcer leur efficacité, mais l’intégration ne sera peut-être pas évidente. Sous l’effet de surprise générale, un dossier un peu spécial va resurgir dans ce roman. Un double meurtre fin des années 80, risque aujourd’hui de défrayer les chroniques et le quotidien bien huilé de 4 grandes personnalités. Bien installés dans leurs habitudes et leurs loisirs peu corrects, ils se verront dangereusement menacés par la loi…

Le style danois authentique de l’auteur se retrouve ici aussi. J’ai avec plaisir redécouvert une nouvelle énigme, de nouvelles zones d’ombre, de nouveaux passés enfouis. Pas de grand sauvetage pour cette fois mais plutôt la résolution d’un crime non puni. Les personnages communs à Miséricorde restent eux-mêmes, dans la suite de ce qu’on a découvert d’eux précédemment.

Les nouveaux intervenants sont d’une grande diversité, du grand couturier au junky SDF, Jussi Adler Olsen a exploité bon nombre de profils intéressants ! Un récit fluide contenant des rebondissements bien dosés. Le héros mettra toute son énergie à la tâche, pendant que les vils hommes d’affaires font tout pour éliminer le risque.

Vous avec donc compris que j’ai pris du plaisir avec ce roman, que j’ai lu précipitamment lorsque j’ai eu écho de la sortie du film… En parlant de l’adaptation cinématographique de cette oeuvre, je tiens a protester ouvertement ! Comment les publicistes ont ils osé me narguer ainsi?!!! Je lis le livre, je me jette dessus dans l’idée de le voir au ciné après… arrivant à la fin, je file chercher une séance près de chez moi, et là ! Horreur ! Il ne sera diffusé que dans les salles parisienne!!!! Si ça c’est pas de la torture…. Sur ce mes poucets je vais de ce pas ronger mon frein en attendant la sortie en DVD et je vous souhaite une bonne lecture 😉 à vos avis!

Publicités

A propos monaventurelitteraire

Les livres font partie intégrante de ma vie... les mots sont l'essence de la communication, élément indispensable à la transmission. Que ce soit à l'oral ou à l'écrit ce sont eux qui nous distingue. La lecture est pour moi un voyage, une échapatoire, un mode d'évasion. Comme certains se consacre à la mode ou à la musique, j'ai voulu à travers ces pages faire partager mon amour pour les mots et les livres. vous faire partager mes voyages à travers mes lectures. En espérant vous transmettre mes plaisirs, vous donner l'envie ou échanger avec vous, chaque post sera consacré à une de mes lectures.
Cet article, publié dans Littérature, Thriller, Uncategorized, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Profanation

  1. Ah les enquêtes du département V ! J’ai vu le film du premier. Va falloir que je lise du coup le Profanation, tu donnes envie !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s