Sous les couvertures

Sous-les-couverturesBertrand Guillot

Drôle d’univers que voilà : et si on se mettait dans la peau d’un livre? Comme s’il pensait, agissait, comme vous et moi, comme son auteur en fait…

Attendre dans les rayons, parfois reclus au fond de la librairie, pendant que les best-sellers se pavanent; c’est le quotidien de nombreux livres. Et le libraire, justement, parlons en ! Que peut advenir un point de vente quand celui-ci a perdu le goût du métier? et les retours chaque lundi, tant de papier envoyé au pilon…. une honte pour les lecteurs, une phobie pour les romans et les autres. Une issue est peut être possible mais il faudra être vaillants et combatifs.

Je découvre l’auteur autant que le livre dans le cadre des Matchs de la rentrée littéraire PRICE MINISTER – Rakuten, et je les en remercie. C’est ma deuxième année. La première j’avais chroniqué : Lady Hunt et Arrête, Arrête. En soit ce n’avait pas été des lectures transcendantes. Et bien là on se rattrape et de loin ! J’ai plus qu’apprécié ma lecture 😀

Blog_LogoRentreeLitteraire2014_03

La majorité du roman (176 pages) est consacré à cette bataille qui va se livrer entre les œuvres. Mais pas que, nous aurons également le plaisir de quelques pages sur la vie du propriétaire du commerce, de sa jeune vendeuse, de l’amie chroniqueuse (dont c’est le métier, la veinarde!).

Je ne voudrais pas trop en dévoiler mais ce roman ne se contente pas d’une aventure. J’ai trouvé au travers de ces pages une réelle interprétation du monde littéraire, entre coups bas et perception différentes, critiques plus ou moins construites entre les auteurs, rapport à la nouvelle aire du numérique et analyse des dangers auxquels font face nos chères librairies.

Ecrit sans trop de complication, il est au départ un sentiment étrange que de se mettre dans la peau d’un objet mais j’ai trouvé cela très original et intéressant. Si l’on envisagé le pouvoir de penser à nos livres, comment verraient-ils le monde et le marché?

J’ai perçu le message général comme étant celui-ci : Qu’est ce qui définit un livre qui mérite d’être?

Pour finir sur le coté écriture pure, je n’ai eu aucune difficulté, ni dans le style que j’ai trouvé agréable, ni dans le vocabulaire…. De nombreuses références littéraires sont citées et même si je n’en connaissait que très peu cela ne m’a pas dérangé du tout 😉

Une lecture donc qui fût très plaisante et dont je vais me souvenir. Une superbe couverture pour mettre cet ensemble en valeur. Je le recommande donc à tous ceux qui souhaite se glisser « sous les couvertures » de ces objets qui nous évadent.

Je vous glisse un passage qui m’a plu :
« Sarah aimait prendre son temps pour lire […] Il était long sans être bavard, drôle sans chercher le bon mot, triste sans tirer  les larmes, les personnages étaient vrais et la prose sans esbroufe. Sarah ne parvenait pas à se décider : y avait-il dans ce livre une grande ambition que l’auteur avait eu la pudeur de cacher? ou était-ce un de ces écrivains modestes qui, sans le savoir, visait juste et touchait profond? »

Partagez vos avis mes Poucets !
A très vite

Publicités

A propos monaventurelitteraire

Les livres font partie intégrante de ma vie... les mots sont l'essence de la communication, élément indispensable à la transmission. Que ce soit à l'oral ou à l'écrit ce sont eux qui nous distingue. La lecture est pour moi un voyage, une échapatoire, un mode d'évasion. Comme certains se consacre à la mode ou à la musique, j'ai voulu à travers ces pages faire partager mon amour pour les mots et les livres. vous faire partager mes voyages à travers mes lectures. En espérant vous transmettre mes plaisirs, vous donner l'envie ou échanger avec vous, chaque post sera consacré à une de mes lectures.
Cet article, publié dans Littérature, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Sous les couvertures

  1. mlleniall dit :

    Je regrette de ne pas avoir choisi ce livre pour le MRL, j’en ai pris un autre qui ne m’a pas du tout plu… Mais je pense que Sous les couvertures va finir dans ma Wish-List!

  2. accalia dit :

    Nous avons le même avis sur ce roman.Je suis vraiment contente de l’avoir choisi pour le match Price Minister, j’ai hésité parce que je n’avais jamais entendu parlé de l’auteur…je ne regrette pas mon choix!

  3. Bonjour Tiffany. Je viens de chez Pierrette Richard. J’ai la critique de ce livre à faire pour le concours Price Minister mais je n’arrive pas à le lire. Je n’aime ni le style, ni l’histoire, juste la couverture…

    • Bonjour, aie c’est difficile dans ce cas là mais je pense qu’il faut juste être honnête 🙂 comme on dit, les goûts et les couleurs… ça m’est déjà arrivé et je me souviens avoir simplement dit la vérité en essayant d’être ni méchante ni de faire semblant.

  4. Coucou,
    Je l’ai enfin fini et j’avoue avoir été un peu déçue.
    L’idée de départ est très originale, mais certains passages sont trop longs à mon gout.
    L’écriture était fluide et j’espère que l’auteur nous proposera prochainement un autre livre!
    Bonne soirée,
    Pierrette

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s