Acquisitions du 29 sept 2013 (brocante)

Eh oui, les brocantes ! Je sais pas vous, mais moi je trouve que c’est un endroit génial pour faire grossir sa PAL (déjà immense) 😛 en plus, j’adore me promener entre les étals, fouiner partout, chercher à identifier les gens à travers ce qu’ils revendent 😉 et puis critiquer un peu aussi (je reste un fille ^^) et même si j’y vais principalement pour les livres, je reviens régulièrement avec d’autres trouvailles, cette fois ça aura été des boutons 🙂

Résultat : 18 € et 10 livres, concurrence impossible hihi

Je ne peux vous en présenter ce soir que 8 sur les 10 car il y en a deux que j’ai pris avant tout pour ma maman (eh oui, en général c’est en famille).

Image

Les premières présentations se font avec le trio de grands formats. Deux Nicci French, j’avais eu l’occasion de lire Feu de glace que j’avais beaucoup apprécié et qui avait été très prenant. Forcément quand je les aient vu, je n’ai pas hésiter. J’ai également cédé à Jesse Kellerman car j’ai pu le voir de nombreuses fois sur d’autres blogs. Voici les résumés.

  • Aide moi… : Holly a tout pour elle – intelligence, volonté, beauté – et une vie qui plairait à beaucoup : un mari attentif, une belle position, des amis fidèles… Et pourtant, des « incidents » se multiplient au cours desquels la jeune femme montre un tout autre visage : cassante, parfois violente, infidèle, irresponsable, cette Holly là a le chic pour se fourrer dans des situations improbables et faire naître la haine sous ses pas sans même s’en rendre compte. Inquiets puis agacés, ses amis se demandent si Holly n’est pas en train de sombrer dans la folie et s’il ne faudrait pas l’enfermer, pour la protéger de ses propres excès, comme le suggère son mari. Il n’y a que Meg, sa meilleure amie, qui trouve ce scénario un peu trop lisse…
  • Charlie n’est pas rentrée : Charlie devrait déjà être rentrée. Elle avait promis d’être là de bonne heure. Parce que c’est le jour du grand départ en vacances qu’elle et toute sa famille attendent depuis longtemps. Mais voilà, il est onze heures, et Charlie n’est pas là. Pourtant, la camarade de lycée chez qui elle a passé la nuit prétend qu’elle est partie très tôt et, sur une petite île comme Sandling Island, les trajets sont généralement rapides. L’heure file. Nina est de plus en plus inquiète pour sa fille. Et elle est bien la seule. Car personne ne prend cette disparition au sérieux et personne ne la croit quand elle dit qu’il est arrivé quelque chose. et elle le sait, elle le sent, Charlie est en danger. Isolée sur cette île anglaise battue par les vents, Nina vit le pire des cauchemars, celui que toutes les mères redoutent. Très vite, elle comprend que son instinct maternel est son seul allié si elle veut sauver son enfant…
  • Les visages : Lorque Ethan Muller, propriétaire d’une galerie, met la main sur une série de dessins d’une qualité exceptionnelle, il sait qu’il va enfin pouvoir se faire un nom dans l’univers impitoyable des marchands d’art. Leur mystérieux auteur, Victor Crack, a disparu corps et âme, après avoir vécu reclus près de quarante ans à New York dans un appartement miteux. Dès que les dessins sont rendus publics, la critique est unanime : c’est le travail d’un génie. La mécanique se dérègle le jour où un flic à la retraite reconnait sur certains portraits les visages d’enfants victimes d’un tueur en série. Ethan se lance alors dans une enquête qui va bien vite virer à l’obsession. C’est le début d’une spirale infernale à l’intensité dramatique et au coup de théâtre final dignes des plus grands thrillers.

 

C’est maintenant au tour d’un trio de petits formats, pas de repérage avant, juste l’envie réveillée à la lecture des résumés :

Image

 

  • Mes amis, mes amours, mais encore? : Dur, dur de supporter un homme passé les premiers mois et les premiers émois ! Et aux remarques en tout genre, s’ajoutent bien entendu les petites manies horripilantes, les fautes de goût navrantes, l’égoïsme permanent… Confrontées chacune à de remarquables – quoique différentes – spécimens de veulerie masculine, Jeanne, Violette et Natacha, trois amies d’enfance, doivent reconnaître qu’à trente cinq ans les choses ne se passent pas comme dans leurs rêves. Mais contre mauvaise fortune cœur vaillant et, avec énergie et détermination, ces trois là sont bien décidées à botter le derrière à leur destin… et à leurs hommes !
  • Côté professionnel, ça va pour Mel. Mais, le jour où elle est promue à un poste à responsabilité, elle apprend qu’elle est enceinte de l’homme qui vient de la quitter pour sa meilleure amie. Comment être une future mère célibataire, avec tout ce que cela implique, et toujours rester sur la brèche? Mélanie peut-elle endosser le costume de superwoman? Sait-elle déjà que le plus dur est à venir?
  • L’horloge bio : Marianne, Léa et Alix sont les meilleures amies du monde. Elles ont des jobs en or : avocate, directrice artistique et pilote de ligne, des amants sympas et des caractères bien trempés : de vraies femmes libérées. Pour elles, tout va bien à toute vitesse dans le meilleur du monde. Mais tout à coup, des bébés ou des envies de bébés vont venir bouleverser leurs vies respectives. L’appel de l’horloge bio n’attend pas lorsque l’on a 36 ans. comment chacune de ces Bridget Jones à la française va-t-elle vivre grossesse, tracas quotidiens et carrière professionnelle?

Et enfin, les deux petits derniers de cette chronique, 2 Harlan COBEN, état neuf pour trois fois rien ! 😀

Image

  • Promets-moi : Myron BOLITAR a fait une promesse à Aimée : si un jour elle a besoin d’aide, elle m’aura qu’à l’appeler. Pas de questions, pas de leçons, il ne dira rien à ses parents. Maintenant, c’est à Claire qu’il à fait un serment : il retrouvera sa fille. Et il n’y a pas que sa parole qui est en jeu. C’est lui qui a raccompagné Aimée la nuit de sa disparition. Pour la police, il est le suspect n°1…
  • Innocent : Ces téléphones portables avec fonctions photo et video, Matt n’en voulait pas. Mais l’enthousiasme d’Olivia a emporté ses dernières réticences. Pour filmer le bébé qui va bientôt arriver, a-t-elle dit. Trois jours plus tard, un message de son épouse, en voyage d’affaires à Boston. Sur l’écran, un film de 15 secondes. La vue volée d’une chambre d’hôtel. Un inconnu allongé sur un lit en galante compagnie. Un coup de poing dans l’estomac. Cette femme, c’est Olivia.

Alors qu’en pensez-vous? Je ne manquerais pas dès que possible de publier les deux manquant sur un article de complément 😉

Publicités

A propos monaventurelitteraire

Les livres font partie intégrante de ma vie... les mots sont l'essence de la communication, élément indispensable à la transmission. Que ce soit à l'oral ou à l'écrit ce sont eux qui nous distingue. La lecture est pour moi un voyage, une échapatoire, un mode d'évasion. Comme certains se consacre à la mode ou à la musique, j'ai voulu à travers ces pages faire partager mon amour pour les mots et les livres. vous faire partager mes voyages à travers mes lectures. En espérant vous transmettre mes plaisirs, vous donner l'envie ou échanger avec vous, chaque post sera consacré à une de mes lectures.
Cet article, publié dans Littérature, Uncategorized, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

29 commentaires pour Acquisitions du 29 sept 2013 (brocante)

  1. kimysmile dit :

    Chouettes achats 🙂

  2. burntoast4460 dit :

    Mon épouse aussi essaye de dénicher les « Harlan Coben » dans les brocantes ou les braderies du genre « Secours Populaire » où, en effet, les prix sont parfois imbattables. Pour ma part, je rachète pour emmener en voyages les grands classiques (Jules Verne, par ex. mais aussi Flaubert, etc) que j’abandonne au fur et à mesure pour d’autres lecteurs.

    • OOOh j’adore ce principe, j’en ai entendu parler dans « les grandes villes » mais j’avoue que j’aurais du mal à abandonner un livre si je devais le faire hihi Et puis dans mon petit village, ce principe n’est pas tellement envisageable…

  3. belette2911 dit :

    Difficile de faire mieux en prix, hormis les 1,5€ le kilo de livres… mais les brocantes sont nocives pour la PAL… 😉

  4. C’est vrai que les brocantes ça a l’air vraiment chouette pour faire de supers acquisitions! Perso, je préfère les livres neufs (c’est mon côté maniaque des livres) mais je trouve ça quand même sympa de pouvoir acheter des livres moins chers 🙂
    Bonnes lectures!!!

  5. Polina dit :

    Les brocantes, c’est génial, en plus de trouver des livres à 1 euro (grands classiques surtout!), on peut parfois tomber sur de véritables merveilles du grenier !

    • C’est vrai 😀 et même si je ne suis pas fan des grandes oeuvres littéraires, ça reste incontournable, je ne les ouvrirait peut être pas tout de suite mais qui sait si l’envie ne me viendra pas dans quelques années 😉

  6. LeOn dit :

    J’arrive bien tardivement mais ce sont de très belles acquisitions ^^
    Voilà un moment que j’ai envie de lire du Nicci French.
    Quant à Harlan Coben, un de mes auteurs de polar préférés, je dois avouer qu’Innocent a été un petit coup de coeur. C’était très bien trouvé et j’ai adoré l’historie ainsi que son personnage principal ^^
    Hâte de voir ta chronique !

    • J’espère la faire bientot. Pour ton retard, ne t’inquiète pas, j’ai plein de chroniques de lecture ou d’acquisitions en retard ainsi que de lectures hihi le problème c’est que les acquisitions vont plus vite que mes lectures 😉

  7. jostein59 dit :

    J’ai bien aimè Les visages de Kellerman. Bonnes lectures

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s